MYCORRAY

MERCIER FRERES S.A.R.L

Cet outil MYCORRAY est un outil d'aide a la décision.

Il est composé de deux éléments clés: Une puce a ADN et un lecteur de puce relié a un logiciel (Application androïd) interprétant les résultats de cette puce.

Cet outil de diagnostic moléculaire, permet l'identification de 12 espèces de champignons pathogènes associés a l'ESCA (Maladies du bois de la vigne) et de l'Agrobacterium vitis responsable du Broussin.

Pour le développement de cet outil de diagnostic, plus de 80 séquences d'ADN (Amorces ou Primers) on été développées. Chaque champignon est identifié a l'aide de plus de 3 gènes associés pour renforcer la spécificité. Toutes ces séquences d'ADN sont reliés a des sondes qui sont placés les unes a coté des autres sur une même Puce a ADN (Microarray chip) placé dans le fond d'un tube qui permettra la réalisation de l'hybridation de l'ADN sur les sondes.

Cette puce dispose d'environ 160 cibles car toutes les réactions moléculaires sont répétées deux fois ("Duplica").

Les résultats de diagnostic de cette puce sont facilement analysables a l'aide du lecteur de puce associé a une application androïd qui interprète les résultats de la puce pour les retranscrire sur un écran tactile.

Ces résultats sont récupérables par clé USB pour permettre de réaliser un rapport d'analyse.

Cette outil permettra enfin de pouvoir identifier les pathogènes associés aux maladies du bois de la vigne au vignoble et en pépinière.

Pour rappel, l'ESCA est la préoccupation principale de la viticulture Européenne a ce jour

Aujourd'hui, les maladies du bois détruisent le vignoble. Les recherches sur le sujet indiquent que la responsabilité de cette maladie est en grande partie à attribuer aux champignons pathogènes que l'on retrouvent dans les pieds atteints.

Aujourd'hui encore, il n'existe pas de service dédié pour les viticulteurs ou les pépiniéristes pour connaitre l'état sanitaire de leurs plantes vis-a-vis de ces champignons (comme cela peux par contre être le cas pour les virus ou la Flavescence Dorée).

Ces services de diagnostic n'existent pas pour la bonne et simple raison qu'il n'existait pas, jusqu’à ce jour, d'outil de diagnostic fiable permettant de réaliser ce type de diagnostic.

L'existant dans le domaine c'est de l'analyse microbiologique (isolement sur boite de Petri et observation au microscope) qui est long, et incertain. Ou alors quelques tests moléculaires (PCR) qui n'ont jamais été validés (ils n'existent que des publications scientifiques, pas d'outils commerciaux).

De plus, cette outil, comparé à une technique PCR simple, permet de détecter simultanément les principaux pathogènes associés au maladies du bois (Diplodia seriata, Phaeoacremonium aleophilum, Phaeomoniella chlamydospora, Fomitiporia mediterranea, Ilyonectria Liriodendri, Eutypa lata, Phomopsis viticola, Lasiodiplodia theobromae, Botryosphaeria dothidea, Neofusicoccum parvum, Neofusicoccum luteum, et Agrobacterium vitis).

La grande force de cette outil réside dans le diagnostic de chaque espèce basé sur plus de 3 gènes reliés a celle-ci, renforçant la spécificité de ce test (capital).

Enfin, le caractère innovant de cette outil moléculaire, c'est que le résultat de l'analyse est rendu accessible a un non spécialiste de la biologie moléculaire grâce a la caméra qui lis la puce a ADN est qui interprète le résultat grâce a l'application androïd relié a cette caméra.

Cet outil a été développé dans le cadre d'un projet Européen (FP7). Mercier Frères, ainsi que d'autres partenaires européens sont propriétaires de ce résultat. MERCIER dépose ce dossier de candidature avec l'accord des autres partenaires

Coordonnées de l'entreprise

Raison sociale : MERCIER FRERES S.A.R.L

Adresse : 16 Rue de la Chaignée
85770 VIX

Téléphone : 0251006676

Site Web : http://www.mercier-groupe.com

Filières :
Catégorie : Services et Logiciels
SIVAL de bronze 2016